image_pdfimage_print
Share Button

“Aujourd’hui l’emprise de la technologie sur nos vies est telle que nous perdons pied. Pour reprendre le contrôle sur notre avenir, de nouvelles pratiques collaboratives entre les citoyens et les scientifiques sont à inventer ; le théâtre est une très belle introduction à ce renouveau démocratique. ” reconnait Marie-Georges Fayn. “La pièce THESE ET ANTITHESE, écrite à l’issue de ma thèse soutenue en novembre 2019, interroge notre rapport à la science et la manière dont nous produisons les connaissances et elle le fait de manière humoristique parce qu’il est possible de parler de questions graves sur un ton léger !” 

La pièce est jouée à Paris
– en octobre les samedis 2, 9, 16, 23, 30 et le 6 novembre à 19h30
– et les dimanches 21 et 28 novembre 2021 à 16h30
au Théâtre Laurette, 36 Rue Bichat, 75010 Paris, M° République ou M°Goncourt

Réservation
https://www.billetreduc.com/272827/evt.htm
https://www.ticketac.com/spectacles/these-et-antithese-32182
Extraits vidéo 

Plus d’infos sur
https://selfpower-community.com/these-et-antithese/

 

L’histoire du collectif anti sargasse, c’est l’histoire d’une bataille livrée sur deux fronts, celui de l’Océan, contre l’invasion des algues brunes et celui des instances étatiques, contre l’enlisement du dossier.

Pour en savoir plus https://selfpower-community.com/lutte-contre-les-sargasses-les-limites-du-combat-citoyen/

 

Move from enmity to empowerment 
This decade will be about nurturing bright young minds, who will add value to humanity in the times to come. Learning should be such that furthers innovation. After all, innovation is the cornerstone of the human empowerment“. 
Narendra Modi, indian prime minister, recalled Buddha’s teaching during the sixth Indo-Japan Samwad Conference on Monday, December 21, 2020, Indiatoday. 

Passer de l’inimitié à l’empowerment Cette décennie sera consacrée à l’éducation de jeunes esprits brillants, qui apporteront une valeur ajoutée à l’humanité dans les temps à venir. L’apprentissage doit favoriser l’innovation. Après tout, l’innovation est la pierre angulaire de l’empowerment de l’humanité.” Narendra Modi, premier ministre de l’Inde rappelle les enseignements de Bouddha lors sixième conférence Indo-Japonaise Samwad le lundi 21 décembre 202 – Indiatoday – https://www.indiatoday.in/india/story/pm-modi-recalls-buddha-s-teachings-at-india-japan-samwad-conference-move-enmity-empowerment-humanism-1751518-2020-12-21

 

 

 

Sortir du repli sur soi et réinverter de nouveaux modèles d’engagements citoyens en s’inspirant de l’empowerment collectif ©Image by Anastasia Gepp from Pixabay

 

COVID-19 : Et si l’empowerment était la solution de sortie pour l’après crise? Alors que le COVID-19 a accéléré le repli sur soi, la sortie de la crise peut être l’occasion de réinventer des modèles de participation directe en s’inspirant des dynamiques d’empowerment collectif. Cet élan émancipateur est à l’oeuvre quand les citoyens se saisissent d’une question de société et décident collectivement de dépasser les obstacles pour reprendre en main leur destin et transformer leur monde. A partir de ces modèles de concertation et d’action collectives, inventons de nouveaux espaces collaboratifs pour surmonter ensemble cette période de doute et de tensions sociales. Des initiatives riches d’enseignement existent dans tous les secteurs d’activité.
A découvrir sur https://selfpower-community.com/actus/
Marie-Georges Fayn

 

Mort de George Floyd
Une violence policière sur fond d’oppression raciale. Dans une tribune publiée dans le New York Times du 2/06, le Dr Elizabeth Hinton dénonce un rendez-vous manqué avec le programme d’empowerment des communautés à faible revenu, imaginé voici 60 ans.

« Nous ne pouvons pas laisser l’histoire se répéter. Alors que les flammes engloutissent au moins 140 villes à travers le pays, nous devons créer une société plus égalitaire sur ces cendres en transformant la police. Le plan directeur a été établi dans les années 1960 : l’empowerment des citoyens à faible revenu en leur donnant la possibilité de transformer leur communauté selon leur propre vision et d’investir des alternatives à grande échelle. Aujourd’hui, nous avons besoin de courage pour agir (…) et pour s’attaquer aux causes profondes des soulèvements : chômage de masse, écoles publiques défaillantes, logements délabrés et détérioration des biens publics de base comme l’eau potable(…) » https://www.nytimes.com/2020/06/02/opinion/george-floyd-protests-1960s.html

 

L’empowerment est la capacité des individus à acquérir  du pouvoir socialement, politiquement, économiquement et psychologiquement, à travers  l’accès à l’information, à la connaissance et aux compétences, la prise de décision,  l’efficacité personnelle, la participation communautaire et le contrôle perçu.

Zimmerman M. A. & Rappaport J. (1988). Citizen participation perceived control and psychological empowerment. 
American Journal of community psychology 16(5) 725-750

 

Les racines de l’empowerment
Aux inégalités et à l’exclusion sociales s’ajoutent les inégalités de pouvoir qui se manifestent à travers des obstacles concrets ou diffus
Premier niveau
« L’existence de barrières formelles ou informelles entre les individus ou les communautés d’une part, et les institutions ou les gouvernements d’autre part ». Ces barrières empêchent les premiers de se sentir aptes ou légitimes à interpeller directement les seconds.
Deuxième niveau
« Un contrôle inégalitaire des ressources (matérielles, humaines, financières) ». Le pouvoir sur les individus ou les communautés s’exerce « au travers d’un contrôle direct ou indirect de leur accès à l’éducation, à l‘emploi et à de bonnes conditions de vie, ou au moyen de systèmes politico-économiques favorisant les intérêts de certaines catégories de personnes ».
Troisième niveau
« Un contrôle idéologique (valeurs, attitudes, croyances) » qui « agit en profondeur pour exclure des individus et des communautés des réseaux d’influence sociale », et « aussi de manière insidieuse, en plongeant les personnes dans une passivité qui les conduit à restreindre d’elles-mêmes leur capacité d’agir ». Ce contrôle idéologique s’inscrit dans « un maillage de discours et de pratiques existant dans les institutions, les communautés et les familles », et se concrétise par « des actions impactant très fortement les relations sociales».

Wallerstein N (2006). What is the evidence on effectiveness of empowerment to improve health ? Copenhagen,
WHO Regional Office for Europe (Health Evidence Network report ;
Traduction française © IREPS Bretagne 2009

 

A Hôpital : les idées des acteurs ! A l’heure où le débat doit se construire autour et au-delà du Ségur de la santé, le CRAPS a souhaité apporter les points de vue des acteurs de terrain analysés par un groupe d’experts. Les contributions reflètent une réalité quotidienne difficile mais démontrent aussi une volonté et une capacité des acteurs de participer à la construction d’un nouveau modèle. En ouvrant le débat sur le Ségur de la santé, les pouvoirs publics ont le devoir de ne pas décevoir mais également de ne pas promettre ce que l’on ne peut pas donner durablement. En appelant plus de 40 acteurs hospitaliers à apporter leurs contributions, cet ouvrage se veut être également une contribution au débat. La  construction de ce nouveau modèle reposerait sur un triptyque : trois principes, cinq niveaux de décision et neuf propositions fonctionnelles.

Parmi les 40 contributions, celle de Marie-Georges Fayn (p 284 – p 289) porte sur l’instauration d’un pouvoir en commun avec les citoyens tout particulièrement lorsqu’il est question de restructurer l’offre de soins sur un territoire ( il s’agit en général de la réduire en fermant des services).  A cette étape cruciale pour la vie de l’institution, pour la santé de la population, pour l’économie et la démographie locales , l’auteur appelle de ses voeux la création en amont de temps de concertation –loin des faux-semblants des consultations publiques– notamment avec les personnes directement impactées par les fermetures – L’enjeu : écrire un nouvel acte de démocratie sanitaire locale !

Editeur Club de Réflexion sur l’Avenir de la Protection Sociale – Paris – juillet 2020 – 342 pages
       

Relation patient-soignant – Marie-Georges Fayn  

M-santé, quantified self, la relation patient-soignant résistera-t-elle à l’avènement du digital ? L’expérience du patient sur le web social modifie-t-elle la teneur du colloque singulier avec son médecin ? L’éducation thérapeutique, cet apprentissage commun, est-il davantage en phase avec la réalité de vie des patients et des aidants ? Comment l’humanitude® qui promeut l’art de la douceur et de la mise en confiance arrive-t-elle à rétablir la dignité des personnes fragiles et dépendantes ? Comment préserver la relation de communication avec les proches dans l’extrême urgence ? Les reportages et interviews  mettent en lumière les multiples approches d’une relation soignant-soigné où se jouent toutes ces nuances des rapports humains. Immersion dans les services, propos pris sur le vif, récits d’expériences et mises en perspective par des grands témoins, constituent le cœur de l’ouvrage. En introduction, un texte co-signé avec Yves Cottret, délégué général de la Fondation MACSF, et Clémence Marchais, rappelle le caractère pluriel et singulier de la relation patient-soignant et son évolution

Editeur MACSF – 2014

 

Responsable éditoriale des publications sur les données repères des CHU
https://www.reseau-chu.org/article/chu-chiffres-cles/
https://www.reseau-chu.org/article/les-chu-donnees-reperes-2017/
https://www.reseau-chu.org/mieux-connaitre-les-chu/presentation-generale-des-chu/

Editeur : Conférence des DG de CHU – Chiffres clés des CHU 2001 – 2017

 

Responsable éditoriale des Annuaires des CHU 2001 – 2004 

 

Guide de la Communication de crise à l’hôpital – FAYN Marie-Georges, co-auteur, 2009, sous l’égide de la Commission communication de la Conférence des Directeurs généraux de Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires (CHRU), en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France et avec le soutien de la MACSF

La société du soin – Marie-Georges Fayn –
Notre système de santé est-il au bord de l’implosion ou au seuil d’une nouvelle ère ? Une chose est certaine, il doit s’adapter aux nouvelles exigences d’usagers mués en consommateurs sans renier les valeurs humanistes qui ont présidé à sa création. Trois leçons se dégagent de la nouvelle place de l’usager-consommateur dans le système : il veut choisir, il veut comprendre mais il doit apprendre. L’enjeu de pouvoir s’est transformé en un formidable enjeu de savoir qui nécessite un apprentissage et une communication adaptés. Le livre de M.-G. Fayn ouvre cet espace de dialogue entre les patients, les autorités, les médecins, les institutions, les associations et l’ensemble de la société civile.

 Editions Frison-Roche 2005

Le CHU, l’hôpital de tous les défis – Jubilé des CHU – Ouvrage réalisé sous la direction d’Alexandre Dhordain – Editions Privat, 2007

Contribution de Fayn Marie-Georges : rédaction du chapitre « Les CHU, créateurs de valeurs » p243-251 

Le Management des CHU – Editions John Libbey – 1998
Ouvrage collectif coordonné par Marie-Georges Fayn et Valérie Le Borgne, attaché de Direction et Guy Vallet, Directeur Général du CHU
de Rouen, sous l’égide de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU

 

Humaniser les soins – Editions ESF – 1995
Préface de Daniel Defert – Sociologue – Fondateur de AIDES

 

 

 

La Communication à l’Hôpital – Editions ESF  – 1989

Fayn Marie-Georges, Fréchou Denis

 

Autres contributions

La communication entre partenaires de soins, Editions Lamarre,1992, Contribution sous la direction de Gilbert Gasparuto
L’hôpital à vif – revue Autrement – 1990, Contribution sous la direction de Michel Crépu

 

En savoir plus

Une expérience plurielle
Enseignante
Consultante
Auteure de la pièce de théâtre “THESE ET ANTITHESE”
Dans les médias
Articles scientifiques
Derniers articles
Auteure d’ouvrages dédiés à la communication santé
Curriculum vitae

 

En postant un commentaire sur www.selfpower-community, vous acceptez les règles de l’espace réaction et reconnaissez à www.selfpower-community la capacité de ne pas publier certaines contributions sans avoir à motiver cette décision.

prendre connaissance des règles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *